dimanche 22 juin 2014

Bottega Glitzer



C’est le 21 juin, et je suis installé sur un escalier de la rue, dans mon quartier, le quartier de Montesacro.

C’est le jour de la fête Européenne de la musique. 
C’est  une soirée de concerts gratuits, appelés « musique sur les marches », nom au fait que plein de rues

de ce quartier se terminent  et se relient avec des passages avec des escaliers . 




Parmi les autres jouent pour nous les artistes de « BOTTEGA GLITZER ».   Je ne les ai jamais entendus avant ce soir. 
Ils sont vraiment bien et je m’amuse beaucoup.


(pour la photo merci à Michele de Feo )

(pour la photo merci a Pietro Giuseppe Liverotti)




A’ la fin du spectacle j’achète leur cd. Leur premier. S’appelle « ding ! ».

Je l’écoute le jour après et il me plaît de plus en plus.

C’est pour cela que je cherche leur page facebook et je clique sur « j’aime »




Et pour cela que je vous invite à écouter un de leur morceaux, celui en français, qui s’appelle «  J’aime ça »


Ne sont-ils pas délicieux ?

ici  vous avez l'aperçu des morceaux  du disque

mardi 3 juin 2014

Sous les étoiles du jazz



Sous les étoiles du
jazz
Sotto le stelle del
jazz.


Il m’arrive souvent
d’écouter ses chansons et d’avoir le désir de partager  mon plaisir
à quelqu’un.


Je pense que Paolo
Conte est un grand musicien et poète. Celle-ci est une des chansons que je
préfère.

J’essaye de mettre une
vidéo qui sera suivie par le texte en italien et français.




Certi capivano il jazz l’argenteria
spariva.
Ladri di stelle e di jazz così eravamo noi, così eravamo noi



Pochi capivano il jazz troppe
cravatte sbagliate…ragazzi-scimmia del jazz così eravamo noi, così eravamo noi



Sotto le stelle del jazz, ma quanta notte è
passata…



Marisa, svegliami, abbracciami: è
stato un sogno fortissimo.



Le donne odiavano il jazz “non si capisce il
motivo”

 

du-dad-du-dad 



Sotto le stelle del jazz un uomo-scimmia
cammina, o forse balla, chissà du-dad-du-dà

Duemila enigmi nel jazz ah, non si capisce il
motivo…nel tempo fatto di attimi e settimane enigmistiche…









Certains
comprenaient le jazz l'argenterie disparaissait
voleurs
d'étoiles et de jazz nous étions comme ça, nous étions  comme ça.

Peu d'entre nous comprenaient le jazz  trop de
cravates étaient fausses
Enfants-singes du jazz c’est ce que nous étions, c’est ce que nous étions.

Sous les étoiles du jazz combien de nuit est passée ?
 Marisa, réveille-moi, embrasse-moi !
C'était un rêve très fort.

Les femmes détestaient le jazz et on ne comprend toujours pas pourquoi. (là impossible à
traduire le jeu de mot motivo, en
italien est aussi raison
)
Sous les étoiles du jazz
un homme singe marche, ou danse peut-être, qui sait
Deux mille énigmes dans le jazz et on ne comprend toujours pas pourquoi dans le temps fait
d'instants et de mots croisés
Je murmure « Je t'aime ».

lundi 19 mai 2014

Seulement amis



Just friends.

Chanson: pas film.

C’est une chanson très connue. 

Elle date les années ’30 par le compositeur et pianiste américain John Klenner (1899-1955) sur un texte de Sam Lewis (1885-1959) et plusieurs musiciens l’ont jouée en différentes versions, de Frank Sinatra à Sarah Vaughan passant par l’enregistrement de Charlie Parker du ’49, Chet Baker e Stan Gets.





Par rapport à la très belle version que je vous propose dans la vidéo j’ai une grande chance et un regret.

La chance est celle de connaître l’extraordinaire chanteuse Laura et le "bravissimo" Michele et d’avoir deux de ses cd. (Skylark, del 2013, j’aime bien).
 Amis. 
Une belle chose.  
 Nous n’habitons pas la même  ville et à cause de cela nous nous ne rencontrons pas souvent, mais il sont des belles personnes et des musiciens de qualité.

Le regret est de ne pas ancore eu l’occasione de les écouter en concert. Mais j’arrengerai ça sans doute! 



Francesconi – Avanzolini 4et  /  Just Friends

Torrione Jazz Club, Ferrara 21 aprile 2014


Just friends, lovers no more

Just friends but not like before

To think of what we've been

And not to kiss again

Seems like pretending

It isn't the ending

Two friends drifting apart

Two friends but one broken heart

We loved, we laughed, we cried

Suddenly love died

The story ended

But we're just friends

Two friends drifting apart

Two friends but one broken heart

We loved, we laughed, we cried

Suddenly love died

The story ended

But we're just friends



Questo arrangiamento è di Giovanni Bertelli e Michele Francesconi.






Le quartet est formé par



IMichele Francesconi au piano, Laura Avanzolini, vocals, Giacomo Dominici, double bass et Marco Frattini, drums.





Je vous lasse ici la toute première version de just friends. 



Nous sommes en 1932 et à chanter est Russ Columbo, un chanteur très fameux à son temps.

russ columbo - just friends





lundi 5 mai 2014

TIME OUT Roma

Time out Roma


Time out Roma



Un jour il rentra à la maison,avec ses magnifiques dessins de la journée et un guide de Rome.
Il ne fut pas en mesure d’expliquer comment il avait au ce livre: c’était un guide en anglais, pour touristes.
Il était déjà confus, et il n’était pas le cas d’insister avec les questions.

Piero Valenti, mon père, celui dont parlent en ce blog des billets à la tag “le dessin de Piero”.
Le fait du guide nous fut expliqué par un guide du musée lors d’une promenade aux Mercati di Traiano, avec Piero.

Un touriste en visite aux musées du Capitole, avait remarqué mon père, qui, comme d’habitude ,était assis pour dessiner dans une salle du musée,et s’était rendu compte que cet homme qui dessinait était celui pris en photo à la page cinquante-six de son guide.
Pourtant le monsieur  avait demandé à un gardien du musée, de lui offrir le livre.

Cette histoire est pleine de tendresse.
Le guide je l’ai retrouvée il y a quelque jour en rangeant ma bibliothèque, et j’ai eu envie de partager cette histoire qui parle d’un homme, d’un artiste, d’un musée ( je continuerai à vous suggérer de le visiter)




J’espère de vous faire plaisir en continuant  à vous montrer ses oeuvres, il en a faite beaucoup et sont très émouvantes.






La statue à coté de la quelle il est pris en photo, est une sculture du premier siècle après J.C. dite LA venus Esquilina; parfois je me moquais de lui, pour la quantité des fois qu’il l’avait dessinée et je lui parlais de la statue comme de “sa fiancée”.






Il faut sourire, ça fait du bien.
Toujours.


mercredi 23 avril 2014

Le paon



  
 A coté du parking d’une grosse boucherie où de temps en temps je vais faire mes courses, il y a une gros enclos qui abrite animaux de la ferme:il y a quelque temps, une belle journée de soleil j’y suis allé avec Piero.
Son âme curieuse est partie voir les lapins,les poulets, les poules, mais sourtout son attention s’est posée sur un paon qui faisait sa roue.
Il a démandé papier et stylo, s’est accroché au grillage et il a commencé son dessin.

En l’observant on pouvait rémarquer  que, pendant des longs moments, il regardait fixement le paon et pas la feuille: sur le papier il laissait que la main trace rapides touches nerveuses, presque automatiques.
Suivent des images et le dessin.
Je vous invite à régarder les autres dessins de Pietro Valenti sous l’étiquette “le dessin de Piero” il y en a des extraordinaires…..


Emmevu.
p.s.: quelqu’un ma expliqué que le mâle du paon fait la roue pour faire sa cour car il a une “voix” horrible. On fait ce qu’on peut. 


samedi 19 avril 2014

Voeux de saison




Meilleurs voeux!

Joyeuses  Pâques pour le 20 avril et, n’importe votre religion ou façon de penser, temps de résurrection.

Que soit un beau Lundi de Pâques

(pasquetta en Italien, jour dedicacé aux

pique nique à la campagne)

 

 

 Le  21 avril meilleurs voeux à  Roma mia bella parce que c’est son anniversaire.



Et après, à fêter, le 25  avril anniversaire de la Libération du pays du fascisme, n’importe l’avis politique et aussi c’est aussi San Marco donc la fête de mon prénom.


Bonjour premier Mai la fête du travail,  que est la fête des travailleurs et de leurs droits.  ( Et encore chez nous  on picnique avec  fave et pecorino romano)


Bonnes vacances,
à qui peut se prendre quelques jour de liberté et peut s’offrir un temps de repos.


Mes meilleurs voeux
À vous tous

lundi 14 avril 2014

My best mug



Je fais collection de mugs: 
je suis heureux de vous présenter la dernière arrivée







Elle est faite pour être légers





Curieux







un peu zen






optimistes






 présents.



(elle est très jolie n’est-ce pas?)





mercredi 2 avril 2014

Les choses - 2 - réfléchir

Réfléchir, c'est considérablement laborieux: c'est pour cette raison que tant de gens préfèrent juger”.


 (Ortega Y Gasset)





vendredi 21 mars 2014

Liste pas complète des choses que je déteste (fin)





Qui ne paye pas l’impôt RAI car la télé est dégueulas.
Les goûters fourrés à l’abricot.
La sauce aqueuse ( si tu ne sais pas faire les pâtes à la tomate,il vaut mieux n’y mettre que de l’huile d’olive).
Le yaourt aux agrumes.

La saleté, la pue, les crottes des chiens que les propriétaires ne ramassent pas, le fait que j’ai honte parfois des pipis de mon chien.

Le mauvais odeur des gares, le manque de propreté, le manque de contrôle.

Les monnaies fausses, qui t’allonge cinq cent lires à la palace de deux euros, et quand on s’en aperçoit il est trop tard.
les existences coincés par les nécessitès, les chaussures étroites, les chemises trop justes pour mon cou, les cravates qui te font pendu.


(à continuer…un jour)




J’ai passè mes 50 ans depuis quelque temps, et je veux me permettre de détester ce que je veux, sans trop besoin d’explique

mercredi 19 mars 2014

Liste pas complète des choses que je déteste (2)




Qui t’empêche  d’expliquer, qui laisse que tu parles sans t’écouter, mais la vérité c’est que il te permet de parler car il est démocratique,mais c’est pas vrai, les démocratiques seulement dans les mots, les mots mauvaises et méchantes, les slogans, les slogans racistes au stade,les racistes , ceux qui disent “homme de couleur” car «nègre» faut pas le dire, mais ajoutent “ les hommes de couleur ça sent mauvais”.
L’exagération, les personnes couvertes par moitié par des tatouages, les masques, le carnaval, le réveillon du 31 décembre.
L’air savante de ceux qui sont convaincus qu’ils ont compris, mais in n’ont pas pris le temps de connaître ce dont il parlent, ceux qui aiment être appelés Maître ,mais n’ont jamais enseigné rien à personne , ceux qui sont des perroquets. Les malpolis,la masse, les étiquettes.
Ceux qui me collent dessus une étiquette qui me place parmi à un “vous” et m’obligent à expliquer le comportement de autre que moi. Les autocollant qui ne se décollent jamais et toi tu perds un tas de temps avec ça.
Gaspiller mon temps , perdre mon temps cherchant de choses que je ne trouve plus ou bien faire des choses qui ne m’intéressent pas.
Qui s’indigne à cause de la fermeture de la librairie du coin,mais ça fait des années qui n’achète que sur le web , les livres qui coûtent trop , ceux qui s’indignent car les livres sont chers, mais sans soucis payent 20 euros pur l’apéro .
Tos les “contre quelqu’un quelque chose” s’il s’agit de rhétorique, de bouche pleine de mots sans effort, sans participation.
La violence physique et verbale,la menace , l’abus,l’obligation de quelqu’un, l’émargination.
Les fausses parités, les «quote-part rose»  .
Ceux qui ne participent jamais , ces qui s’arrêtent pour regarder quand il y a un accident. Les voyeurs.
Ceux qui ne regardent pas la route en conduisant,mais leur portable.. Ces qui oublient qu’on peut aussi téléphoner et te passent un texto “ça va?»
La pub, vulgaire et sans fantaisie

(fin part deux)